Peinture extérieure bois : importance de la nature du support et différentes qualité à utiliser

Vous aimez alors partagez

La peinture extérieure bois est fortement recommandée pour tout ménage ; que vous soyez du domaine ou pas. En effet, vous avez de nombreux bénéfices à en tirer en peignant votre support. Toutefois, il ne sert à rien du tout de se précipiter à peindre votre bois. Prenez du temps pour définir le support sur lequel la peinture sera mise et choisissez ensuite le type de peinture qui convient au support.

Les différents types de supports et leur préparation

La qualité de la peinture est intrinsèquement liée à la qualité du support qui va recevoir ladite peinture extérieure bois. Ainsi, si le bois est neuf, un petit ponçage et le dépoussiérage suffissent amplement. Mais s’il est vieux (ciré, non ciré, écaillé ou déjà peint) il faudrait ôter tous les détritus qui se trouvent là-dessus, bien lessiver, sécher pendant longtemps avant de procéder à la peinture. Avant de peindre un bois vernis, un ponçage en amont le rendra mat et cela suffira largement.

Peinture extérieure bois en acrylique et ses principaux avantages.

Plus connue sous la peinture à eau, la peinture en acrylique est microporeuse, cela signifie qu’elle permet au bois de respirer au fil du temps, s’écaillera moins et sera peu sensible au contact avec de l’eau. C’est d’ailleurs pour cette raison que la peinture acrylique est sollicitée pour les travaux de peinture sur les supports placés à l’extérieur d’un toit ou a l’air libre dans la nature sans aucun souci. C’est une peinture écologique car elle respecte l’environnement du fait du non ou de la faible émission de composant organique volatile (COV). Inodore, ce type de peinture ne colle pas à la peau et se lave assez vite.

Peinture extérieure bois en glycérophtalique ou glycéro.

La peinture extérieure bois en glycéro faite à base de l’huile est souvent comparée à celle à base d’eau (acrylique). Pour chaque couche que vous placez, il vous faut attendre une durée minimale de 8 heures avant d’en rajouter une autre. Ce qui fait que son utilisation nécessite assez de temps de travail, et pour procéder au lavage du matériel (rouleaux, sceaux, pinceaux, …) ainsi que de vos mains il faut forcément utiliser un solvant. Sa forte odeur se compense à son adhérence et à sa résistance à l’humidité sans oublier la brillance agréable qu’elle donne au support.

Peinture extérieure bois en alkyde

Considérée comme étant la solution alternative entre les peintures à huile et celles à eau, la peinture alkyde est de plus en plus imposée dans de nombreux pays qui ont un regard fin sur la protection de l’environnement. Si elle est faite à base d’eau, elle conserve toutefois une résine synthétique qui lui rend résistante et offre une finition très agréable. Elle est microporeuse et a besoin d’un temps de séchage élevé ; ce qui fait que les gens préfèrent l’utiliser quand il fait chaud ou lorsque l’hiver est terminé. Son bémol ? La peinture extérieure bois alkyde est sensible à des chocs.