Découvrir le côté culturel de l’ancien Myanmar et ses charmes

Vous aimez alors partagez

Myanmar : ce nom évoque déjà une pluralité étonnante de richesses culturelles. Ces merveilles sont le résultat de l’histoire de ce pays. Grâce à ses monuments du passé miraculeusement restaurés, il semblerait que la Birmanie soit restée à une autre époque. Les visites de ces lieux empreints de spiritualité ont de quoi impressionner.

Prendre le temps de démanteler la grande mosaïque des ethnies birmanes

Plusieurs peuples cohabitent sur ce grand territoire. Chacun d’eux garde son identité, malgré la proximité qu’il peut y avoir. Toutes les ethnies respectent la façon d’être des autres. Les visiter est une occasion d’en apprendre plus sur la tolérance et son application. La majorité du peuple birman est issu du groupe de Bamars. Ensuite viennent plus d’une centaine d’ethnies minoritaires, dont nous ne citerons que quelques-uns. La plus importante regroupe les Shans. Ils occupent les hautes vallées du pays. Les Arakanais et les Rohingyas se partagent l’Arakan. Mais des conflits persistent entre les deux clans. À l’ouest se situe le village le peuple des femmes tatouées : les Chins. Au nord-est, ce sont les Kachins qui dominent et continuent de réclamer une autonomie qu’on leur a promise depuis longtemps. Au centre du pays, les touristes retrouveront le peuple Kayah ou Karenni. Au sud se réfugient les Môns.

Admirer les témoignages de l’attachement ancestral de la Birmanie à la religion

La Birmanie représente un haut lieu de spiritualité. Tous les peuples qui s’y côtoient pratiquent leurs croyances avec ferveur. Les temples et les sanctuaires témoignent de cet enthousiasme. Impossible de ne pas se rendre à Bagan lors d’un voyage en birmanie bien organisé. Les 2000 pagodes sont voisines avec plusieurs temples aussi célèbres que ceux d’autres pays plus connus. Chaque édifice possède sa propre particularité. Par exemple, celui de Dhamma-Yan-Gy détient deux Bouddhas. Il est possible de faire un tour en montgolfière afin d’avoir une vue du ciel de ce célèbre site. Le mont Popa abrite un temple fièrement dressé sur ses hauteurs. Il s’agit d’un de ces endroits encore épargnés par le tourisme de masse. À Mandalay, ce sont les monastères qui attirent l’œil. Certains hôtels proposent aux touristes de faire le tour des sites les plus intéressants. Les voyageurs admireront par exemple un Bouddha recouvert d’or.    

Respecter les us et coutumes du pays en tant qu’étranger poli

Les mêmes attitudes éthiques qu’ailleurs s’appliquent en Birmanie. Il est facile de comprendre que la pudeur est de mise dans ce pays de spiritualité et de religion. Ainsi, il convient de s’habiller de manière convenable, en se couvrant le décolleté et les cuisses. Il vaut également mieux éviter les vêtements moulants. Les lieux de culte ne sont peut-être pas sacrés pour les visiteurs, mais ils le sont pour les locaux. Il est donc primordial d’y appliquer de la déférence et une attitude respectueuse. Il est certain que les touristes qui font un voyage sur mesure Birmanie bien remplie voient certaines pratiques. La meilleure chose à faire est de suivre le mouvement et de garder ses réflexions pour soi. Interdiction de toucher les enfants sans accord. De même pour les adultes et les photos. Ils ne haussent jamais le ton, et se déchaussent en entrant quelque part.