Prototype fonctionnel 3D : explication et intérêt

Vous aimez alors partagez

En industrie, la phase de conception d’un produit détermine le plus souvent son coût de production et d’investissement pour l’ensemble d’un projet. Et comme on le dit bien souvent, il faut investir pour avoir du succès. Pourtant, il est possible de réduire ce coût d’investissement en utilisant la bonne méthode : le prototype fonctionnel 3D. Mais en quoi ça consiste ?

Prototype fonctionnel 3D : définition

Les avantages des prototypes fonctionnels 3D peuvent s’expliquer de plusieurs façons. Il est vrai que lorsqu’on fabrique une chose, il faut dépenser quelques sommes d’argent. Prenons l’exemple des stylistes ou des fabricants de meuble. Ces créateurs doivent payer de leur poche pour concevoir un produit. D’abord, ils vont créer des petits modèles pour déterminer si leurs créations sont faisables ou non. Si le modèle est validé, ils seront également amenés à faire un devis et à estimer le coût pour la création du produit final et sa série. Il en est de même pour les concepteurs industriels. Le prototypage est donc une phase déterminante de leur production. Ainsi, bien avant même de lancer un produit sur le marché, on va devoir travailler sur les prototypes en les donnant vie, de la forme et même des propriétés physiques. Au lieu de les dessiner, on réalise un vrai objet que l’on peut modeler, toucher, modifier et tester sur tous les niveaux. Mais le prototype fonctionnel 3D ne se limite pas à cet avantage. Il s’agit d’un processus permettant à un ingénieur ou à un concepteur de fabriquer des produits fonctionnels et qui se rapprochent un peu plus du produit final.

Créer une pièce conforme aux exigences

Lorsqu’un client confie un gros projet à une industrie, il fournit un cahier de charge bien précis mentionnant le délai de conception du prototype ainsi que d’autres détails concernant le produit final. Le concepteur va donc réaliser un prototypage fonctionnel qui permet d’obtenir plusieurs versions des modèles en 3D. Ensuite, il va valider la ou les pièces qui sont identiques au produit final. Il procédera à de nombreux tests dans le cadre d’une phase de conception et identifiera les défauts de conception, les améliorations à faire ainsi que les ajustements. Donc contrairement à l’industrie de la vieille école, le prototypage fonctionnel apporte une réelle satisfaction dans la conception d’un produit. On va alors réduire les couts ainsi que le temps de conception des pièces 3D. Notons qu’avec ce processus, on utilise la fabrication additive. Le concepteur pourra alors créer plusieurs prototypes d’une seule pièce mais avec des matières, formes et tailles différentes.

La réponse à toutes les problématiques d’une conception

Pour rendre une pièce 3D plus fonctionnelle, l’impression 3D demeure une meilleure alternative. Plus besoin d’investir dans les outillages ou les usinages ou de créer une chaîne industrielle. L’impression 3D, un ordinateur ainsi que des matières suffisent à assembler des pièces 3D fonctionnelles. Le prototype 3D fonctionnel est donc la réponse à toutes les problématiques d’une phase de conception de produits. Grâce aux divers tests avant la réalisation du produit final, on va pouvoir estimer les coûts et même de rassembler tous les indicateurs pouvant permettre d’estimer les gains et les pertes. Le prototype fonctionnel est donc indispensable pour valider un projet de conception et pour simplifier aussi la vie quotidienne des consommateurs.