En quoi consiste le métier de bijoutier ?

Vous aimez alors partagez

Le métier d’un bijoutier est un métier noble requérant à la fois une bonne créativité et un excellent niveau de précision. Les étapes de fabrication d’un bijou diffèrent d’un bijoutier à un autre, mais les grandes lignes sont plus ou moins communes, à savoir :

· Les préparatifs

· La fonte ou la mise en forme

· La finition

Les préparatifs

Les travaux préparatoires dans la fabrication de tous les bijoux : bijoux de mariage, des bijoux naissance et des bijoux baptême, etc. consistent d’abord à faire le dessin du bijou approprié. La découpe est également dans cette étape et elle consiste à découper en fines lamelles le métal à transformer en bijou. Une lime munie de lame de scie cirée doit être utilisée pour ce faire. Après la découpe, il faut passer au limage pour nettoyer les bords du métal avec les aspérités de la découpe. Le texturage est aussi une opération de préparation qui consiste à texturer le métal. Il s’agit de l’étape qui clôture la partie préparation du métal pour tout savoir sur la fabrication de bijoux. Il y a plusieurs techniques pour texturer le métal, mais l’objectif reste pareil :

· Le martelage

· Le poinçonnage

· Le ciselage

· La réticulation au chalumeau

La mise en forme du bijou

Cette étape peut aussi s’appeler la fonte pendant laquelle on ramollit le métal préparé à l’aide d’un chalumeau réglable. En effet, l’intensité du chalumeau conditionne la dureté et la souplesse du métal. Si on attaque avec un feu trop intense, le métal se ramollit trop pour devenir cassant après. Dans cette étape de mise en forme, on fait également le soudage ou brasage qui sert à unir intimement les métaux entre eux grâce à un alliage. Cette opération se fait également au chalumeau et il faut généralement les matériels suivants pour l’exécuter :

· Le chalumeau réglable

· La surface pour braser

· Le borax en poudre qui sert de fondant

· Une pointe à feu

Cette étape de mise en forme est l’étape la plus importante dans la fabrication d’un bijou.

La finition

La finition est l’étape qui différencie les excellents bijoutiers des bons bijoutiers. La finition, dit-on, porte la signature du bijoutier et reflète son état d’âme durant la fabrication d’un bijou. La première étape dans la finition est le nettoyage par limage très fin avec une lime à grains fins. La deuxième étape de finition est l’émerisage avec un papier émeri très fin suivi d’un polissage ou feutrage. Cette dernière opération de la finition se fait avec une feutrine en forme de tambour qui rend la surface du métal très brillante et sans aspérité aucune. Parfois, après la finition, il est encore utile de faire un léger brasage pour rendre encore le métal plus lisse. Ceci se fait à l’aide d’un petit chalumeau réglable qui requiert une précision et l’adresse du bijoutier, le moindre écart de brasage et le bijou sera marqué à jamais.

Le métier de bijoutier n’est donc pas aussi simple et il est même rehaussé par la valeur intrinsèque des métaux qu’il utilise. Le don artistique et l’expérience du métier comptent beaucoup dans la réussite de la fabrication d’un bijou.